Together Again For Summer Time

Après un an de séparation, les voici de nouveau réunis le temps d'un été...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Enzo Standford [FINIT]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enzo Standford

avatar

Messages : 22
Points : 0
Date d'inscription : 24/08/2008

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: October, Nerea... Wich one?
{ Phrase Fétiche:

MessageSujet: Enzo Standford [FINIT]   Dim 24 Aoû - 21:35

    Uno } Vos Papiers, SVP !

    Nom : Standford
    Prénom : Enzo
    Âge : 19 ans
    Date & Lieu De Naissance : 7 août 1989 à Los Angeles
    Nationalité, Origines : Enzo possède la nationalité américaine, mais il a des origines italiennes du côté de sa mère.


    Tres } As-tu été gâté par la nature ?

    Description Physique & Style Vestimentaire :

    Passons aux choses sérieuses. Enzo, grâce à ces origines italiennes, à hériter des cheveux bruns foncés de sa mère. Légèrement longs sur la nuque, ils sont rarement coiffés puisqu’il n’en prend pas vraiment le temps. En se réveillant, il passe vite fait devant le miroir, passe sa main dans ses cheveux histoire de leur donné une forme stylisée, mais pas franchement structurée avant de mettre un peu de laque histoire que ça tienne pendant la journée. Pour en ajouter à son charme naturel, il suffit de descendre un tout petit peu, au niveau de ses yeux. Ils sont d’un bleu légèrement foncés cachés derrière quelques mèches rebelles. Un brun aux yeux bleus, que demander de plus ? Son visage est fin et ses traits assez prononcés, surtout au niveau de la mâchoire légèrement carrée. Il possède également des fossettes qui se creusent lorsqu’il sourit et qui lui donne un air de petit garçon. Enzo est grand, mais pas d’une taille démesurée non plus. Il est svelte et musclé, pas comme un culturiste, mais les lignes de ses abdos sont dessinées de même que celles de ses pectoraux.

    Question vestimentaire, Enzo n’est pas compliqué. Il n’est pas du genre à s’habiller à la dernière mode, ni chez les grands couturiers. La plupart du temps, c’est un jean et une chemise et ça suffit amplement. Bien sûr, ses jeans sont légèrement usé de temps en temps troués, pour le style. Oui, il a changé à ce niveau là, il prend le temps de s’habiller, ne choisit plus à la va-vite suivant l’odeur du t-shirt. Par-dessus ses chemises, soit il ne met rien, soit il porte une veste de costume ou alors un blouson simple et la plupart du temps noir. Pour les chaussures, c’est encore moins compliqué. Une paire de Converses fait largement l’affaire, ou alors des chaussures de villes quand il doit se rendre à un rendez-vous ou quelque chose de formel.

    Cuatro } More about you...

    Caractère : Malgré son physique plutôt avantageux, le jeune homme n'est pas du genre à collectionner les filles. Enzo est une personne que l'on pourrait qualifier de timide voir trèèèès timide. En effet, il est assez introverti et de ce fait, ne montre pas le bon côté de sa personne. En présence d'une demoiselle, il serait plus du genre à bégayer, rougir et se cacher voir partir en courant plutôt que le tombeur de service. Ce trait de caractère, qu'il maudit depuis tout petit, il ne sait pas d'où il le tient, son frère est un fanfaron et sa soeur l'équivalent d'un "homme à femme" mais dans l'autre sens. Enfin, il est renfermé sur lui et peu de personne ose venir lui parler car elles ne le connaissent pas donc, elles ne peuvent prévoir sa réaction et de quoi parler avec lui.

    Derrière cette facette, il cache un romantisme inégalable. Enzo rêve d'emmener sa petite-amie dîner aux chandelles, dans un bain rempli de pétales de roses... Toutes ces choses que l'on ne peut lire que dans les livres ou voir seulement au cinéma, Enzo en rêve. A vrai dire, sa plume l'exprime mieux que lui. Les petits textes qu'il écrit ne parle que de ça ou presque. A vrai dire, cela dépend de son humeur. Bien évidemment, lorsque l'on parle d'un certain degré de romantisme, d'autres adjectifs s'imposent. Il y en a un qui colle parfaitement au jeune homme : attentionné. Et bien oui, il faut le dire, notre homme est aux petits-soins pour son éventuelle petite-copine, de même que pour ses rares amis. Evidemment, ça se vit dans n'importe quelle situation... Il suffit que quelqu'un fasse une mauvaise mine et le voilà en train de poser une pleïade de questions sur ce qui pourrait affecter le moral de cette personne.

    Découle de tout ceci un jeune homme qui a la sensibilité à fleur de peau. Une simple réflexion, même humoristique, suffit à le froisser, à l'intérieur, jamais il ne montrerait ce qu'il ressent à tout le monde. N'aimant pas se dévoiler, il a trop peur d'ennuyer les gens, il garde tout pour lui, vexations, chagrins et compagnie... Jamais quelqu'un pourra se rendre compte qu'il ne va pas bien, sauf une personne qui le connaît sur le bout des doigts, mais pour en arriver là, il faut déjà plusieurs années. Cet italien d'origine ne sais jamais quoi faire à l'avance. Il change d'avis constamment, ne parvenant pas à s'arrêter sur un seul choix. Cela peut devenir lassant, surtout dans un restaurant ou quand il s'agit de commander quelque chose assez rapidement, ça devient rapidement un défi insurmontable pour lui. Mis à part ce léger défaut, il reste quelqu'un de doux et gentil envers tout le monde. Toujours le sourire aux lèvres, il est, en apparence, continuellement de bonne humeur, même si quelques nuages sont récemment venus entâchés son bonheur permanent.

    Pour finir, Enzo est une personne qui n'a pas tout à fait les pieds sur terre, comme à peu près chaques écrivain passionné par ce qu'il fait. Il a tendance à vivre dans son monde, la tête dans les nuages à se demander ce que ferait tel ou tel personnage dans cette situation ou sur quel sujet pourrait porter son prochain poème. L'ennui, c'est qu'il n'est jamais vraiment parmis nous, sauf quand quelqu'un ne va pas bien, auquel cas il est complètement terre à terre. Ca lui a posé pas mal de problèmes à la primaire ou au collège, se faisant sans arrêt reprendre par les profs quand il commençait à regarder par la fenêtre et à contempler les oiseaux qui étaient libres, eux...

    Goûts : D'après lui, ce qu'il y a de mieux sur Terre, c'est le café. Monsieur est un accros à la caféine depuis peu. C'est logique, il passe la plupart de ses nuits à écrire, encore et toujours et pour se tenir éveillé quoi de mieux qu'un bon café? Lui ne trouva rien de mieux et il s'en contente parfaitement. Pendant un moment, il a bien pensé à la cigarette, mais rien que de voir la galère dans laquelle était sa soeur pour arrêter, il y renonca rapidement. De plus, étant petit, l'odeur du tabac l'insuportait plus qu'autre chose et toujours aujourd'hui d'ailleurs. Pour peu qu'il s'assoit à la terrasse d'un café, il revient chez lui le soir, ses vêtements sentent le tabac froid et c'est difficile à supporter. Quelque chose de bien aussi, c'est l'invention du papier et du stylo. On lui dit toujours d'écrire sur son ordinateur, mais Enzo préfère de loin écrire directement sur une feuille, c'est plus facile à transporter, primo et secundo, il préfère, un point c'est tout. Pour une fois qu'il ne changera pas d'avis sur ce qu'il utilise pour écrire, faut arrêter de l'ennuyer. Et puis, sans musique, il ne pourrait pas écrire, ça c'est certain. Toujours ses écouteurs dans les oreilles, ou la chaîne allumée lorsqu'il doit écrire un devoir ou même pour son propre plaisir. Il touche un peu à la guitare, mais son grand plaisir reste le piano. C'est occasionnel et peu de personne sont au courant du fait qu'il ai prit des cours durant 10 ans. Pour finir, en grand romantique, Enzo affectionne les petites ballades du soir ou à l'aube. Les mains dans les poches et les yeux regardant droit devant lui, il savoure ces petits moments de détente, dans un parc voir même dans la rue. C'est à la fois calme et electrisant. A cambridge, il avait moins le loisir de se promener le soir, puisque, tout le monde le sait, les rues d'Angleterre ne sont que très rarement désertes...

    Cinco } Toi, être si exceptionnel derrière ton écran^^

    Prénom/Surnom(s) : Fiona
    Âge : 16 ans
    Que penses-tu du forum ? De loin, il me semble vraiment bien!
    Comment as-tu connu le forum ? Sur 70's Show
    Code : Code bon par October
    Avatar : Gaspard Ulliel
    Exemple de RP : [A mettre en spoiler] Celui-ci peut provenir d'un autre forum et doit faire au moins 15 lignes, taille minimum requise sur ce forum.
    Spoiler:
     


Dernière édition par Enzo Standford le Mar 26 Aoû - 15:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
October Cambell

avatar

Messages : 934
Points : 3
Date d'inscription : 24/05/2008
Age : 29

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: ah bah ça dépend des jours, aujourd'hui c'est lui et demain ce sera toi
{ Phrase Fétiche: Ce qui ne me tue pas, me rend plus forte.

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Dim 24 Aoû - 22:06

Bienvenue bienvenue! cheers

Merci de ton inscription.

Bon courage pour ta fiche!!!

Par contre le code n'est pas bon.

_________________


Ce qui ne me tue me rend plus forte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts-school.forum-actif.net/index.htm
Jude Neston

avatar

Messages : 99
Points : 0
Date d'inscription : 01/07/2008

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: Je ne sais plus vraiment.
{ Phrase Fétiche: Ne craignez pas d'être lent, craignez seulement d'être à l'arrêt.

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Dim 24 Aoû - 23:19

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour la suite de ta fiche =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Standford

avatar

Messages : 22
Points : 0
Date d'inscription : 24/08/2008

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: October, Nerea... Wich one?
{ Phrase Fétiche:

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Mar 26 Aoû - 14:07

Dos } Raconte-Ta-Life.fr ^^

Il était une fois... :

- Dis maman, on est quel jour aujourd'hui?
- On est le 7 août mon chéri... Mais maman est fatiguée, va jouer dans le couloir, j'dois parler à papa.


Le petit garçon opina de la tête et s'exécuta. Il ouvrit la porte, souria à sa soeur et à peine eut-il refermé derrière lui qu'il courrait déjà derrière elle pour lui tirer sur ses couettes. Mais revenons dans la chambre. La mère des deux enfants Standfors, bientôt trois, était à l'hôpital depuis une petite semaine déjà. Tout se passait bien, elle n'avait que des petits problèmes de tensions, la raison pour laquelle elle était allongée dans son lit, bien maintenue par les oreillers. Son mari était debout à ses côtés, lui tenant la mains et lui caressant la joue du revers de sa main libre. Ils étaient très amoureux l'un de l'autre mais il s'était passé quelque chose que la mère avait du mal à supporter. Son frère, qui était devenu papa il y a quelques mois de cela, était décédé dans un accident de voiture, ainsi que sa compagne et la famille Standford était la plus proche de ces derniers, ils devait donc récupérer l'enfant. Cela ne les dérangeaient pas outre mesure, ils se demandaient comment ils allaient faire avec 4 enfants, comme tout le monde l'aurait fait, mais il s'avère que les parents avaient de bons boulots, capables de subvenir aux besoin de cette ribambelle. Le vrai soucis, ce serait de l'apprendre au petit Ewan quand il se demandera pourquoi on ne l'appelle pas Standford comme ses "frères-et-soeurs" mais Roberts.
Quelques heures plus tard, cet incident leur était sorti de la tête puisque le dénommé Enzo venait de voir le jour. Il se rajoutait à une famille déjà comblée: Alessia et Pierce, les parents, puis dans l'ordre Carolina, Romeo, Ewan et Enzo.

Carolina a maintenant 12 ans, Romeo en a 10 et les deux inséparables en ont 8. La nature est bien faite n'est ce pas? Deux ans d'écart entre chaques, ni trop, ni pas assez, le parfait equilibre à en juger par l'ambiance à la maison. Comme prévu tout se passe à merveille, les deux plus jeunes, ayant le même âge, partage les mêmes passions, en même temps à cet âge il n'y en a pas cent. Ses deux jeunes garçons font tout ensemble, on les considère comme des frères et eux aussi se considèrent comme tel. En les regardant, ils se ressemblaient énormément alors on les prenait pour des jumeaux même si la plupart des gens savaient pourquoi il était là, le jeune Ewan. La tragédie de cet accident avait fait le tour du petit quartier et ce fut la première chose qu'on entendit à chaques rentrée. Eux ne s'en rendaient pas compte, on s'en doute bien, mais ils savaient que quelque chose clochait et ils allaient bien finir par mettre le doigt dessus.

C'est en entrant au collège que les premières différences se firent sentir, rien de bien méchant, juste quelques divergences sur les activités du soir. Et puis, ils ne se retrouvèrent pas dans la même classe alors là, ce fut le drame. Chacun partit de son côté, le coeur déchiré, les yeux remplis de larmes... Okay, j'exagère, mais le fait est qu'ils étaient très déçus. Mais finalement, ils se firent chacuns de nouveaux amis, enfin Ewan plus que Enzo, mais il s'en fit quand même et ils se voyèrent de moins en moins souvent, excepté à la maison, et tout se passait comme s'ils étaient retournés en primaire. Leurs années collèges se déroulèrent comme celles de la plupart des jeunes adolescents, autrement dire, biens. Mais à la fin de leur dernière année, la question qui brûlait les lèvres d'Ewan depuis un certain temps finit par tomber au dîner.

-Pourquoi on m'appelle Ewan Roberts et pas Ewan Standford? Et puis pourquoi mon prénom sonne pas comme les vôtres?

Un ange passa. Tout le monde se regarda, mais Enzo se posaient les mêmes questions pour dire vrai, alors lui, il attendait des réponses, mais sûrement moins avidement que son voisin de table. Alessia et Pierce se regardèrent longtemps, comme s'ils avaient une conversation télépathique, puis soupirèrent à l'unisson. Carolina et Romeo savaient ce qui allait arriver, donc ils sortirent de table et montèrent dans leurs chambres. Quant au reste de la famille, elle migra vers le salon où tout le monde s'asseya confortablement. Les réponses mirent du temps à arriver, mais quand celles-ci se firent entendre, ça claqua dans l'air comme un coup de tonnerre [Merci Cali XD]. Ewan resta un moment, la bouche ouverte, sous le choc et puis les larmes lui montèrent aux yeux. Il se leva et murmurra un "j'vous déteste" avant de sortir de la maison en courrant et claquant la porte. Enzo qui n'en croyait pas ses oreilles non plus se leva prêt à le rejoindre, mais la main de son père se referma sur son avant-bras et un simple coup d'oeil suffit pour lui faire comprendre qu'il avait besoin d'être seul.
Pendant quelques jours il ne revint pas encours et Enzo était de plus en plus inquiet. Mais quand il revint, il était tout souriant, et cela le destabilisa un peu. Mais finalement, tout ceci retourna dans l'oubli, du moins pour les personnes étrangères à la vie de famile des Standford...



Avant :


Après cette fameuse révélation, la vie repris son cours chez les Standford. Il y avait toujours quelques accrochages de temps à autre, mais l'ambiance était moins tendue en ce qui concernait Ewan. La rentrée au lycée des deux jeunes hommes se fit naturellement. Ils ne se retrouvèrent pas dans la même classe, mais continuèrent à se voir et partager quasiment tout ensemble. Seulement, le lycée fut une période assez dur pour Enzo. Compte tenu de son penchant pour la littérature et sa timidité grandissante, il n'osait pas aller vers les autres et par conséquent, il ne se fit pas énormément d'amis. Le plus dur qu'il eut à supporter, ce fut les regards insistants des autres étudiants qui ne comprenaient pas pourquoi il se mettait tout le temps à l'écart et comment il faisait pour obtenir de si bonnes notes dans les matières telle que le français, l'histoire et tout ce qui nécessite un minimum de culture et d'écriture. Mais il y a eu une personne qui s'intéressa à lui pour autre chose que son côté intellectuel... Il s'agit d'October. Enzo l'avait bien remarqué en arrivant au lycée, mais au départ, elle le regardait comme les autres alors il baissa les bras et se dit que de toutes façons, personne ne pourrait le comprendre. Sauf que voilà...

- Excuses-moi, j'peux m'asseoir ici, y'a plus de place...

Enzo releva la tête, se demandant qui pourrait bien vouloir se mettre à côté de lui, surtout que cette voix ne ressemblait absolument pas à celle d’Ewan. Quand il la vit, il fut comme gelé sur place, ayant peur de dire quelque chose de débile, il lui fit un signe de tête pour lui dire qu’elle pouvait effectivement s’asseoir. Finalement, il se décida à prendre la parole, non sans rougir, et à faire connaissance avec la jeune fille. Qui aurait-cru que quelques mois plus tard, elle lui demande de sortir avec lui ? Il accepta, bien entendu, et tous les deux vécurent une belle histoire. Les années défilaient plus vite qu’Enzo ne l’aurait voulu, mais il profita de chaque moments passés avec October. Il rencontra même la famille de la demoiselle, avec qui il s’entendit très bien. C’était un garçon dévoué et très aimable en présence gens méconnus. Il prenait toutes les précautions, pour ne pas passer pour quelqu’un de malpoli. Enzo et October, pour les autres lycéens, formaient le couple parfait. Et en y regardant de plus près, il est vrai qu’ils étaient très proches, ils faisaient tout ensemble, mais sans tomber dans le ridicule. C’est souvent ça le problème quand on est amoureux, c’est qu’on en vient à faire des choses complètements nulles et qu’on a du mal à s’en rendre compte. Enfin, arriva l’ultime année du lycée. Enzo la sentait mal cette année. October était de plus en plus étrange avec lui, elle avait des absences et refusait presque toutes les invitations qu’il lui faisait. Quelque chose se profilait à l’horizon, mais Enzo préférait ne pas y penser. Ce fut cette année qu’ils eurent le plus de disputes. Souvent en ce qui concernait l’avenir de chacun. Lui savait parfaitement où aller, à Harvard, c’était sans surprise. Le problème était qu’October ne savait pas quoi faire et qu’à chaque fois que le jeune homme abordait ce sujet, elle partait au quart de tour et le laissait seul après une dispute. Cela attristait Enzo parce qu’il l’aimait tellement qu’il ne supporterait pas de la perdre. Cette année fut chaotique pour la relation du bel italien et de mademoiselle Cambell. Il avait du mal à croire qu’après trois ans passé ensemble leur couple pourrait se briser de cette façon. Il envisageait tout, le meilleur comme le pire. Ce fut deux semaines avant la fin des cours qu’October lui annonça que c’était fini entre eux. Juste le lendemain du jour où il venait de recevoir son acceptation à Harvard. Enzo en fut démoralisé comme jamais, il avait du mal à se lever le matin, n’y voyant plus aucune raison, bien sûr, Ewan était là pour l’aider, mais ce n’était pas la même chose. Notre écrivain en herbe était abattu et sa muse, envolée. Ces deux dernières semaines furent les pires de sa vie. Devoir passer devant elle, sans pouvoir lui tenir la main, lui caresser la joue, l’embrasser… C’était de la torture. Quand tout ceci fut terminé, il n’eut aucun remord à partir pour l’Angleterre, bien sûr il eut un pincement au cœur quand il prit l’avion, quitter sa famille et ses rares amis, mais c’était moins dur qu’il ne l’aurait cru.

Maintenant :

Depuis sa rupture avec October, Enzo a du mal à écrire, à trouver l'inspiration nécessaire pour terminer ses textes ou ses poèmes. C'est dur à supporter pour quelqu'un qui n'a que ça pour se vider la tête. Il préférerait être amputé d’une jambe plutôt que d’avoir perdu son envie d’écrire. Néanmoins, il passe du bon temps à Harvard, l’Angleterre est un pays riche en tout et Enzo n’est pas déçu du choix de son université. Il côtoie des gens qui partagent les mêmes passions que lui et avec qui il pourrait discuter pendant des heures. Son sentiment d’intrus à disparut, avec le lycée dont il faisait parti. Cette année de séparation est quand même pesante. Sa mère pleure à chaque fois qu’elle a son fils au téléphone, mais s’il est jure que c’est faux. Enzo, de son côté, ne ressent pas ce manque, du moins pas autant que sa famille. Cette séparation ne peu être que bénéfique pour lui, un moyen de reprendre tout à zéro et d’oublier la partie fâcheuse de sa petite vie pour s’en construire une seconde. Néanmoins, il a du ma là tirer un trait sur son histoire avec October, trois ans comme ceux-là, c’est dur à effacer en quelques semaines. Il continue de lui envoyer des mails, demandant de ces nouvelles. Un matin, il en reçut un de sa part, enfin pas vraiment…

Citation :
Enzo,

Désolé de ne pas t’avoir répondu plus tôt, mais le déménagement a pris plus de temps que prévu. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, tu sais bien que je ne suis pas comme ça. October a voulu s’éloigner pour passer à autre chose, tourner la page si tu préfères. J’espère que tu comprendras.

Lucas.


Tourner la page ? Bien sûr qu’il comprenait, mais il n’envisageait pas une réponse comme celle là. A vrai dire, il aurait préféré que se soit October qui lui réponde et non son frère. Bref, ce mail fut comme un vaccin pour le jeune homme qui se dit que puisqu’elle voulait oublier, alors il en ferait autant. Mettant sa timidité de côté il sortit un soir pour se promener tranquillement à Cambridge quand il croisa une jeune femme qui lui sourit gentiment. Il en fit de même avant de rentrer chez lui. Coup du sort, elle entra dans son immeuble monta dans l’ascenseur avec Enzo. Lui vivait au 6ème et elle montait jusqu’au 8ème. Ils engagèrent une conversation sans trop de mal et Enzo parvint même à l’inviter à prendre un café le lendemain matin. Cette demoiselle se prénommait Nerea et elle venait rendre visite à ses parents ce soir là. Et oui, rien qu’en une soirée, il en savait déjà beaucoup sur la jeune fille. Le lendemain, elle fut à l’heure devant son immeuble et ils allèrent donc prendre un café, chacun parlait de sa vie, expérience personnelle et tout ce qu’on peut partager avec une personne que l’on connait depuis peu. Tout se déroulait pour le mieux entre ses deux jeunes, au fil des rendez-vous, ils devenaient de plus en plus proches et cette fois, ce fut Enzo qui se jeta à l’eau. En effet, il commençait à éprouver des sentiments pour la jeune espagnole, alors un soir, il tenta le tout pour le tout et en la raccompagnant, il l’embrassa. Heureusement, cette dernière lui rendit son baiser et lui dit qu’elle attendait ce moment depuis un certain temps et qu’elle avait envisagé de le faire à sa place. S’en suivit une amourette de quasiment un mois. Le seul problème, c’était que Nerea devait rentrer chez elle, en Espagne. Une relation longue distance n’intéressant aucun des deux, ils se séparèrent d’un commun accord, même s’ils s’aimaient réellement. Enzo fut encore troublé par une femme. Il se demanda même si il ne valait mieux pas qu’il se fasse homo pour être sur de ne plus souffrir. Quelques mois plus tard, un peu avant l’été, il reçut un autre mail, invitant les anciens élèves du lycée à se retrouver sur l’île d’Ibiza durant les deux mois à venir. La première pensée qui lui vint à l’esprit, se fut de décliner l’invitation, mais il n’eut pas le temps de la faire car quelqu’un l’appela dans la foulée. C’était Ewan, qui était resté en Californie en intégrant la fac de médecine de Berkeley. Il était tout excité à l’idée de retrouver ses anciens amis, contrairement à Enzo qui appréhendait les retrouvailles avec October. Finalement, Ewan réussit à la convaincre, au bout de 45min… Seulement, ce qu’Enzo ne savait pas, c’était qu’il allait retrouver quelqu’un d’autre, à part October, Ewan ou ses anciens camarades, c’était Nerea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilhan Stenson

avatar

Messages : 12
Points : 0
Date d'inscription : 25/08/2008
Age : 28

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3:
{ Phrase Fétiche:

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Mar 26 Aoû - 14:59

bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Standford

avatar

Messages : 22
Points : 0
Date d'inscription : 24/08/2008

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: October, Nerea... Wich one?
{ Phrase Fétiche:

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Mar 26 Aoû - 15:00

Merci!!

J'ai changé le code et j'pense avoir fini What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilhan Stenson

avatar

Messages : 12
Points : 0
Date d'inscription : 25/08/2008
Age : 28

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3:
{ Phrase Fétiche:

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Mar 26 Aoû - 15:02

ok mais il faut voir sa avec un Admin désolé !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
October Cambell

avatar

Messages : 934
Points : 3
Date d'inscription : 24/05/2008
Age : 29

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: ah bah ça dépend des jours, aujourd'hui c'est lui et demain ce sera toi
{ Phrase Fétiche: Ce qui ne me tue pas, me rend plus forte.

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Mar 26 Aoû - 19:15

Tout est bon!

Très bonne fiche de présentation!!!

Présentation VALIDEE

_________________


Ce qui ne me tue me rend plus forte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts-school.forum-actif.net/index.htm
Dulce Pierce

avatar

Messages : 926
Points : 0
Date d'inscription : 23/05/2008

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: Hum hum^^ Y a bien c'beau brun... M'enfin... =/
{ Phrase Fétiche: C'est la fête au village ! xD

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Mar 26 Aoû - 21:54

Bienvenue^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://together-for-summer.forum-actif.net
Milla Giacinto
    « You make me love you »

avatar

Messages : 243
Points : 0
Date d'inscription : 30/05/2008
Age : 26

¿ Quién Eres ?
{ Relations:
{ Amor, Amor <3: Soupir } Ah la la...
{ Phrase Fétiche: Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui

MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   Jeu 28 Aoû - 1:33

OMG Gaspard Ulliel <33 Kiaaa ♥

Ahem... Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts-school.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enzo Standford [FINIT]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enzo Standford [FINIT]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'installation carte ne finit pas
» Leo William Recipon [UllzangKid]
» Nico robin alias miss all sunday (finit)
» Nam TaeHyun ? [FINIT]
» SALON DE GENÈVE 2016 Nouveau SCENIC, Renault redéfinit le monospace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Together Again For Summer Time :: .+ Avant De Partir En Vacances +. :: Passeports :: Yeah ! Direction les vacances !-
Sauter vers: